Aller au contenu principal
info@tenkaracanada.net

450-656-8587

Tenkara Canada

Qu'est-ce que le Tenkara !

Un mot : Simplicité! Tenkarament simple, une canne, une ligne, une mouche.

Le Tenkara et une canne télescopique qui n'a ni moulinet, ni soie. Simplement un fil au bout de la canne, ce qui lui donne la caractéristique d'être très économique et très pratique.

 

La plupart de nous avons un jour pêché le Tenkara. Rappelez-vous quand vous étiez jeune et que vous aviez utilisé une branche avec unbout de fil que vous aviez pris dans le coffre à pêche de votre père et le petit vers de terre en dessous d'une motte de terre....... Et bien, le Tenkara c'est ça !

 

Que vous soyez un pêcheur d'expérience ou un néophyte dans le domaine de la pêche à la mouche, l'apprentissage du lancer ne prend que quelques minutes.

 

Il y a plusieurs avantages à posséder une canne Tenkara. Comme elle est ultra-légère, compacte et qu'il ne faut que quelques secondes pour la monter et la démonter, les gens de plein-air (trekking, canot, vélo, escalade...) ainsi que les voyageurs lui trouveront plusieurs côtés pratiques.

 

Si vous avez à traverser une rivière, grâce à la canne Tenkara vous aurez les mains libres ce qui vous permettra de vous déplacer en toute sécurité car vos mains serviront à maintenir votre équilibre, à tenir votre canne de marche ou, au besoin, à vous agripper aux éléments du paysage qui peuvent vous servir d'appui. Elle est aussi moins encombrante pour vos déplacements en forêt car la canne et la mouche ne risquent pas d'être prises dans les branches. Si vous pêchez plusieurs heures, vous souffrirez moins de fatigue aux bras dû à sa légèreté. De plus, comme il n'y a pas de faux lancers, la mouche se retrouve beaucoup plus souvent à l'eau, résultat... un meilleur taux de réussite de capture du poisson.

Historique du Tenkara

Historique de la canne

En 1600, les premières mouches auraient été vendues par la même famille des Meboso, la plus connue avec 20 générations et toujours active a ce jour, et les Katsuoka. En 1703, plusieurs modèles de mouches étaient montées avec de l’or pur, elles étaient utilisées surtout pour la pêche au Ugui (Truite). Depuis 1926, plus de 1 million de mouches se vendent par année.

 

Il y a 600 différents modèles de mouches traditionnelles. Les noms des mouches réfèrent souvent à une localité géographique du pays. La particularité de ces mouches traditionnelles est qu'elles n’ont ni œillet, ni ardillon. Le développement de l'art et l'apprentissage du montage de ces mouches peut prendre jusqu'à 5 ans.

Historique de la ligne

Les premières lignes Tenkara étaient faites en soie véritable. Par la suite, le crin de cheval (3 brins) tressé en fuseau a fait son apparition car son coût était moindre en plus d'être moins compliqué à utiliser pour la fabrication des lignes.

 

Au Japon, encore aujourd'hui, il y a des Maîtres Tenkara qui sont très actifs dans la transmission de leurs connaissances sur ce style de pêche.

Historique de la mouche

Au début, la canne était faite en une seule longueur. Par la suite les artisans Japonais ont commencé à ajouter des joints en métal pour rendre les cannes plus pratiques au transport. Certains d'entre eux y ajoutaient une touche de finesse en incrustant des perles sur les cannes de bambou. Celles-ci étant destinées à la Monarchie aristocrate.

Le Tenkara et une méthode ancestrale japonaise de pêche à la mouche qui existe depuis environ 400 ans (non officiel).

 

Le mot Tenkara signifie "Du ciel" (From the skies ou From the heaven). On ne sait pas trop exactement quand et comment ce nom lui a été attribué. Il y a bien eu quelques écrits à ce sujet, mais sans trop de précision quant à l'origine exacte du mot Tenkara.

 

Le Tenkara était pêché dans les rivières de montagne au Japon dans un but commercial. Les truites capturées à l'origine et encore à ce jour sont : Ayu, Iwana (fish of the rock),Amago (fish in the rain) & Yamame (women in the mountain).

 

Les pêcheurs en Espagne et en Italie auraient eux aussi pêché avec des cannes Tenkara à peu près à la même époque qu'au Japon mais leur bambou était lourd, alors le moulinet et la soie était de mise. Au Japon il y a 46 genres de bambou avec environ 600 espèces, ce qui a permis aux artisans Japonais de fabriquer des cannes souples, légères et en sections.

 

Durant la période Edo (1603-1868), les Samurai étaient encouragés à pêcher le Tenkara. Selon deux versions différentes de l'histoire, ce serait, soit pour tempérer leur caractère de guerrier ou pour les entraîner à l'approche furtive, à la rapidité de réaction ainsi qu'à l'agilité.

La Canne

La canne Tenkara est fabriquée pour capturer des truites d'une longueur de 8" à 16". La longueur fermée varie entre 14" et 24". Ouverte, elle peut atteindre une longueur de 9' à 15'. Son poids léger varie entre 2 et 4 onces avec un maximum de 11 sections. Une autre particularité de la canne Tenkara est qu'elle flotte. Elle a une poignée en liège, certains modèles sont en bois (plus lourds) ou en styromousse (plus irritant pour de longues journées de pêche). Elle est puissante malgré son poids infime et elle est balancée avec une des plus grandes précisions.

Action de la canne

1er chiffre = La rigidité de la canne

2ème chiffre = La souplesse de la canne

 

 5:5 - 5 sections rigides et 5 sections flexibles (50% - 50%) - 2lbs

 6:4 - 6 sections rigides et 4 sections flexibles (60% - 40%) - 4-1/2lbs

 7:3 - 7 sections rigides et 3 sections flexibles (70% - 30%) - 6-1/2lbs

 8:2 - 8 sections rigides et 2 sections flexibles (80% - 20%) - 9lbs

La Canne

La Canne

Anatomie de la canne

Bouchon en caoutchouc avec des scions (pour permettre à la ligne de monter)

Lillian #1 qui est le fil rouge pour attacher la ligne à la canne

Sections #2 @ #7

Poignée en liège

Bouchon en métal avec un fond de caoutchouc (pour absorber les coups de la section)

Carbone de la canne

La qualité et la structure du carbone sont les aspects les plus importants dans la canne. Son pourcentage de carbone varie selon le modèle de la canne.

Nous retrouvons la force maximale du carbone dans la dernière section qui est la poignée et son extension immédiate.

Présentez votre équipe!

Quoi faire avec la canne

 

Pour tenir la canne Tenkara, il vous faudra mettre votre index sur le dessus de la poignée et mettre le bout de celle-ci dans le fond de la paume de votre main. Vous avez aussi la manière en "V" où l'index reste sur le dessus mais avec une légère inclinaison vers le pouce qui lui, sera sur le côté et votre main sera un peu plus haute sur la poignée.

 

Pour ouvrir la canne Tenkara, vous devez premièrement enlever le bouchon en caoutchouc en ligne droite (pas d'inclinaison) ce qui permettra d'éviter un bris de la dernière section de votre canne. Par la suite, vous devez déployer la canne avec douceur en y mettant une légère pression de l’index et du pouce. Si vous forcez trop, vous risquez d'avoir de la difficulté à la rentrer. Durant tout ce processus vous devez tenir la mouche dans votre main autant à l'ouverture qu'à la fermeture de la canne car un poisson pourrait mordre la mouche à cette étape.

 

Une fois la pêche finie, vous devez nettoyer et sécher la canne pour éviter d'avoir des odeurs nauséabondes ou des débris qui empêcheraient l'ouverture et la fermeture de celle-ci. Si vous pêchez l'hiver, c'est encore plus important car l'eau pourrait geler les sections.

 

Lorsque vous pêchez le gros poisson, ne jamais pointer la canne vers le poisson comme on le fait à la pêche à la mouche traditionnelle. Ceci pourrait causer un blocage de certaines sections ou même la perte du Lillian.

Les lignes

La ligne Tenkara ne touche jamais l'eau, seulement une petite partie du bas de ligne, ce qui fait qu'il n'y a jamais d'amendement à faire. Au printemps, quand le débit de l'eau et élevé, c'est un avantage. Quand il y a beaucoup de courant et que vous devez lancer derrière ou devant une grosse roche, la longueur de la canne ainsi que la longueur de la ligne sont des avantages

Votre titre

C'est la ligne traditionnelle que plusieurs pêcheurs Tenkara utilisent encore aujourd'hui. Elle est fabriquée, la plupart du temps, en mono-filament en fuseau à une longueur fixe, habituellement 12'. Pour la pêche en sèche, cette ligne est la meilleure; elle déposera votre mouche avec délicatesse.

Fait en fluorocarbone, le Level Line est la plus populaire des lignes Tenkara. Elle est disponible en plusieurs couleurs opaques visibles pour l'humain mais invisibles pour le poisson. Le diamètre le plus populaire est le #3.5 (environ 10lbs). Elle a plusieurs avantages (voir tableau des diamètres et des comparaisons).

La ligne de réserve (backing line) de 20lbs ou 30lbs, de couleur jaune ou orange, est la ligne que j'utilise personnellement. Elle est à peine plus lourde que les deux autres lignes Tenkara, ce qui est un avantage pour faire des lancers par temps venteux. Elle est très visible ce qui facilite le suivie de la ligne et de la mouche.Elle n'a pas de mémoire comme la ligne tressée ou le Level line ce qui permet de la laisser monter sur la canne.

Ligne tressée(Furled line)

Les bas de ligne (tippet) sont fabriqués en monofilament, souvent utilisés pour la pêche en sèche, ou en fluorocarbone, pour la pêche en noyée, nymphe ou streamer.

En Tenkara la grosseur du bas de ligne ne dépasse jamais 5X (4lbs) et on peut aller jusqu'à 7X (2lbs) pour une pêche avec de très petites mouches. 

Si vous avez une bonne expérience pour contrôler le poisson alors vous pourrez diminuer le diamètre du bas de ligne pour plus de défi car la canne Tenkara, avec sa longueur et sa souplesse, fera le reste du travail pour ramener le poisson à votre puise. Vous pouvez cirer une partie (environ 3"-4") du bas de ligne pour pêcher en sèche si le fil est long.

Level line

Ligne de réserve

Bas de ligne

Fait en fluorocarbone, le Level Line est la plus populaire des lignes Tenkara. Elle est disponible en plusieurs couleurs opaques visibles pour l'humain mais invisibles pour le poisson. Le diamètre le plus populaire est le #3.5 (environ 10lbs). Elle a plusieurs avantages (voir tableau des diamètres et des comparaisons).

Longueur de la ligne

Votre titre ici

Les noeuds

Votre titre ici

Vous pouvez jouer avec la longueur de la ligne, voici 3 options :

Fig.1 : La ligne courte : Plus courte que la canne

Fig.2 : La ligne moyenne : Même longueur que la canne

Fig.3 : La ligne longue : 1-1/2 la longueur de la canne

Les longueurs peuvent différer selon la longueur de la canne ou du style de pêche que vous pratiquez.

Photo de gauche et milieu : Le nœud coulant qui permettra d'attacher le Lillian (fil rouge au bout de la canne).

Photo de droite : nœud en huit qui bloquera le bas de ligne.

 

Note : Les nœuds sont faciles à apprendre et à faire. Ne coupez pas l’excès des bouts qui dépassent car ils servent d'indicateurs de mouvement (strike indicator).

Les mouches

Les mouches Tenkara sont appelées Sakasa (hackle renversé) Kebari (mouche). Elles sont très faciles à monter et peu coûteuses car elles ne nécessitent que 2 à 3 matériaux de montage. La plupart des mouches sont montées sur des hameçons de grosseur #12. N'hésitez pas à jouer avec la longueur des plumes pour imiter plusieurs sortes d'insectes.

Mouche Tenkara

Takayama Sakasa Kebari

Action de la mouche

Mouche Tenkara

Ishigaki Kebari

Mouche classique en Tenkara, simple et rapide à monter elle ne nécessite que 3 matériaux. Cette mouche est montée, la plupart de temps, sur un hameçon de grosseur #12 avec un corps de couleur jaune. Vous pouvez toujours changer la couleur du fil ainsi que la grosseur de l'hameçon tout dépendant du style et de l'endroit de votre pêche. Il y a aussi la couleur et la longueur du "soft hackle" qui peut être modifiée.

Créateur : Dr. Hisao Ishigaki

Un des plus grands experts de pêche Tenkara au Japon a créé cette mouche et son nom lui a été donné malgré que le Dr. Ishigaki lui-même n'ait pas voulu ceci (une autre personne a vu l'opportunité et a eu l'audace de faire enregistrer le nom de l'inventeur). Il s'agit de la mouche Tenkara la plus simple à monter avec seulement deuxmatériaux, du fil noir et du "hackle" brun. Dr.Ishigaki peut faire une variation différente avec du fil gris et du "hackle" grizzly. Une des particularités du montage de cette mouche par le Dr. Ishigaki est qu'il la monte sans étau. Il pêche uniquement avec cette mouche depuis plus d'une dizaine d'années et sa philosophie est la suivante : ce n'est pas la mouche qui est la plus importante mais bien la technique de présentation.

Longueur de la ligne

La mouche Tenkara à différentes techniques de présentation, dont :

  1. La présentation morte (dead drift) : La mouche et en dérive morte suite à un lancer en amont de la rivière à un angle de 90° ou 45°.

  2. La pause : La mouche fait une pause de 2 secondes à l'endroit voulu (habituellement 2' de l'endroit où se situe le poisson) et, à répétition par la suite, on laisse la mouche être déposée à cet endroit précis.

  3. La présentation morte avec pause : C'est la combinaison de 1) et 2).

  4. La pulsation (twich) : C'est le mouvement de va-et-vient de la mouche qui se fait entre deux eaux et qui, avec son "soft hackle", joue le rôle d'un insecte en émergence.

  5. Par un mouvement de tir : Faire comme un mené (streamer), tirer la ligne pour ramener la mouche d'environ 6" à la fois suite à une pause d'environ 2 secondes entre chaque tir.

  6. Laisser la mouche caler dans les rapides pour aller chercher une certaine profondeur.

  7. Faire glisser en saccade pour faire un "V" sur le dessus de l'eau, ce qui imite un trichoptère qui glisse sur l'eau.

Eau rapide : Pour le "Soft Hackle" en direction du courant, faites un mouvement de va-et-vient plus brusque et moins rapide.

Eau calme : Pour le "Soft Hackle" en direction du contre-courant, faites un mouvement de va-et-vient moins brusque et plus rapide.

Les lancers

Les lancers effectués avec des cannes Tenkara doivent être faits avec une main souple. Il ne faut ni serrer ni tenir la poignée de façon trop relâchée car il enrésultera une réduction de précision.

Lancer standard ''Overhead cast''

Pour les lancers au-dessus de la tête, vous devez porter le bout de votre canne aux heures suivantes : 12h00 à 10h00, avec un arrêt obligatoire sans être trop brusque.

Gardez le bras serré au corps pour ne pas vous fatiguer.

Vous devez casser légèrement le poignet en Tenkara et l'avant du bras s'occupe du reste du mouvement.

La vitesse d'exécution prédomine sur la force du lancer.

La position des pieds est un facteur à considérer dans la qualité du lancer. En mettant le pied droit en avant (si vous êtes droitier) avec un angle d'environ 15 degrés vous remarquerez la différence des lancers. 

En faisant une boucle serrée avec la ligne, votre lancer sera plus précis et coupera mieux le vent. En faisant une boucle moins serrée, la présentation sera plus soyeuse et facilitera les lancer si vous avez plus d’une mouche sur la ligne ou une mouche plus lourde. Si vous faites l'extension de votre bras, vous irez chercher une petite longueur de plus et ceci aidera à amortir le lancer d'une grosse mouche et à ne pas briser le bout de la canne.

Votre titre

Lancer tir-à-l'arc & lancer roulé

Lancer tir-à-l'arc ''Bow & Arrow cast'' (Photo de gauche)

Tenez le bas de ligne à égalité de la poignée et à la hauteur de l'oreille, faites fléchir la canne et lâchez la ligne. Pour un tir plus précis, tenez le bas de ligne à environ 8” de la mouche.

 

Lancer roulé ''Roll cast''                  (Photo à droite) 

Tenez la ligne dans l'eau comme ancrage.

Montez la canne à 12h00. 

Donnez un coup rapide et sec vers l'avant.

Les autres lancers

Lancer en lobe - "Lob cast"

C'est un transfert de la ligne et de la mouche d'un côté à l'autre sans faire de lancer.

Lancer transversal - "Backhand cast "

Lancez dans une autre direction avec la canne avec l’épaule opposée.

Lancer en dessous - "Underhand cast"

Pour pouvoir lancer la ligne en dessous d'un obstacle, tel qu'une branche.

La capture

La capture du poisson

Pour la capture du poisson avec une canne Tenkara vous devez amener votre canne derrière votre tête pour que la ligne vous arrive dans les mains. C'est à ce moment que vous pouvez ramener le poisson vers vous.

En ce qui concerne la capture d'un gros poisson, le ferrage se fera en angle de côté.

Ne combattez pas le poisson au ferrage.

Pour le gros poisson, suivez-le avec une bonne pression et descendez le bout de la canne quand il veut partir (laissez la canne faire son travail).

La remise à l'eau (Graciation)

Comment gracier le poisson

Si vous pratiquez la remise à l'eau, voici quelques petites choses à savoir pour la survie du poisson :

Limitez les manipulations du poisson au minimum et ayez toujours les mains mouillées avant de lui toucher. Il est important d'avoir les mains mouillées sinon il mourra possiblement plus tard n'ayant plus sa protection contre les bactéries qui aura été détruite par le contact avec votre peau sèche. En eau vive, ne pas faire de va-et-vient avec le poisson dans l'eau car ce n'est pas nécessaire. Laissez-le dans l'eau en le tenant sous le ventre ou laissez-le dans la puise. Une fois assez fort pour le relâcher il essayera par lui-même de fuir, ne lui retouchez pas avant ce moment. En eau calme, il peut être nécessaire de faire des va-et-vient pour l'oxygéner (faire passer de l'eau dans ses branchies) mais il vaut mieux le tenir de manière lâche pour lui permettre de fuir aussitôt qu'il en aura la capacité. Ne le retenez pas. Dans tous les cas, il ne faut jamais compresser les branchies ou les ouïes du poisson ni lui mettre les doigts dans les yeux. Finalement, il est important de ne pas lancer le poisson dans l'eau puisqu'il peut s'assommer sur des roches sous la surface de l'eau que le pêcheur ne voit pas nécessairement, il faut mieux le déposer calmement devant soi avec sa puise.

  1. Une bonne puise avec un filet doux est un accessoire essentiel pour la remise à l'eau.

  2. Toujours se mouiller les mains avant de manipuler le poisson si vous avez à le faire.

  3. Ne mettez jamais vos doigts dans les branchies du poisson.

  4. Ne pas laisser le poisson trop longtemps hors de l’eau.

  5. Ne pas trop serrer en dessous de la tête car les organes à cet endroit sont fragiles.

  6. En ce qui concerne l'achigan, ne pas le tenir avec un angle cela pourrait lui briser la nuque.

Toujours se mouiller les mains avant de manipuler le poisson si vous avez à le faire.

Ne mettez jamais vos doigts dans les branchies du poisson.

Ne pas laisser le poisson trop longtemps hors de l’eau.

Ne pas trop serrer en dessous de la tête car les organes à cet endroit sont fragiles.

En ce qui concerne l'achigan, ne pas le tenir avec un angle cela pourrait lui briser la nuque.

                       Danièle Beaulieu                          Fondatrice de Tenkara Canada / Tenkara Québec

 

...cannes, lignes, mouches tout ce que vous avez besoin pour la pêche Tenkara!